AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Linguistique et Sciences sociales [TD] - L. GRECO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
M&L
Aide active
Aide active
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 30
Localisation : 91 Longju
Cursus : 1er
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Linguistique et Sciences sociales [TD] - L. GRECO   Dim 8 Oct 2006 - 13:45

Les cours de Lucas Greco ( ou autres si vous avez un prof différent ?! )
Revenir en haut Aller en bas
M&L
Aide active
Aide active
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 30
Localisation : 91 Longju
Cursus : 1er
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: TD 1   Dim 8 Oct 2006 - 14:05

Il existe 2 conceptions du langage :

- La conception cognitive & référentialiste
- La conception pragmatique & performative
Cela dépend du regard que l'on porte sur le langage ( notons que nous utilisons la 2ème pour ce cours )

La cognitive référentialiste = processus d'encodage / codage , transmission d'un message . Vision du langage (réfère à des choses , transmission de pensée ) elle est LOGOCENTRIQUE ( centrée sur la parole) . Unités d' analyse ( texte , mots , phrases , morphèmes , phonèmes ) . Individus ( locuteurs / interlocuteurs )

La pragmatique performative = Le langage réfère à des choses et contribue à ce qu'elles existent. La vision du langage est MULTIMODALE ( ensemble de ressources sémiotiques différentes ( verbal , non verbal , rire , intonation , geste , regards , objets , espace, utilisation corporelle de l'espace) Unité d 'analyse : sociales et langagières ( évenements , paroles ) Individus ( Acteurs sociaux )

La Relation ESPACE / LANGAGE

L'espace configure et favorise des faits langagiers.
Différencier échange informel (deux locuteurs de meme statut , savoir) et échange formel ( ex: rapport prof/etudiant)
exemple : salle de cours favorise le discours institutyionel, formel, asymétrique.

Le langage configure l'espace également. L'espace est un objet culturel primordial = chaque culture prévoit pour chaque espace un type de parole adapté
exemple : les manifestations transfoment la rue (espace de criculation) en un espace "politique".

La linguistique

Saussure propose une distinction entre langue (institution sociale ) et parole (acte individuel) , il fait donc abstraction du social.

Or, pour nous la langue s'articule obligatoirement avec la culture. Elle est toujours adressée à quelqu'un et provoque la réaction d'autres.

D'autre part Durkeimn propose une distinction entre société ( langue de saussure ) et individu (parole de saussure )

Les problèmes avec Durkeim sont :
1. il étudie les faits sociaux sans référence à la langue.
2. il ne s'interesse pas aux PROCEDES qui traitent le sujet ( à la stratégie pour arriver à décrire qqchose )

La catégorie Langagière & discursive : C'est la manière dont les gens construisent leur débat pour parler ensemble de quelque chose ( avec ou sans opinions différentes)

les procédés : accord , désaccord , rectification , minimisation , tabou , etc.

Prochain TD en cours sur la notion de CONTEXTE !
Revenir en haut Aller en bas
Will
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 358
qq ch à dire ? : CAR - PE - DI - EM !
Cursus : 2eme
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: TD 2   Mer 11 Oct 2006 - 17:20

Tout comme il existe 2 conceptions du langage, il existe 2 notions de contexte, qui interviennent dans l'analyse langagière :


1°/ Unité de base : La Phrase

Contexte = Environnement
environnement :
A)Linguistique
B)Social

A) Environnement Linguistique :
ex => Tous les jours l Jean l mange l une l pomme.

Ici la prise en compte concerne le fait langagier, et non pas le rapport social entre les locuteurs.

Dans cet exemple :
L'axe syntagmatique : qui est dit aussi l'axe horizontal sont les éléments autour et à l'intérieur de la phrase.
=>Tout les jours : est le contexte linguistique appellé Co-texte

L'axe paragmatique : ou axe vertical regroupe les éléments substituables à d'autres ex : Jean (=> il) ; une (=> la, une , des)

B) Environnement Social :
ex => Tous les jours l Jean l mange l une l pomme.

Là le contexte est exclusivement social, on ne prend alors plus en compte que l'aspect social de l'acte langagier.

Dans cet exemple :
contexte : Qui énonce ? cela a-t-il été énoncé ? Quand cela a-t-il été énoncé ?
Selon l'identité du locuteur et la situation dans laquelle il l'a dite, le sens de la phrase change. Plus précisément les unités (de sens) linguistiques changent.
=> professeur énonçant cela lors d'une dictée, un tel parlant de Jean à quelqu'un, une personne traduisant pour un étranger une phrase qu'il souhaite apprendre....



En clair
A partir de la phrase (écrite) on a deux possibilités d'analyse :
_ Du point de vue linguistique, on connait tout de cette pharse.
_ Du point de vue social on ne sait pas qui l'a énoncée, ni à quelle occasion (où et quand).




2°/ Unité de base : Intéraction & Pratique Langagière

Contexte = Environnement
environnement :
A) Interactionnel discursif
B) Extra-interactionnel social
C) Bi-dimensionnel

A) Environnement interactionnel discursif :
"x_ Quelle est la capitale de la Chine ?
y_ Pékin.
x_ Bravo"
(Cet exemple sera aussi utilisé pour le B) )

L'environnement interactionnel est ce qui est autour de l'unité prise :
_ si l'unité choisie est "Pékin", alors son environnement interactionnel est ce qui est dit juste autour (paroles de x)
_ si l'unité choisie est "Bravo", alors son environnement interactionnel est à la fois ce qu'a dit y mais aussi x avant.
_ si l'unité choisit est l'ensemble de l'échange de parole (x-y-x), alors l'environnement interactionnel est l'esnemble de la discution autour de cet échange.

L. Greco a écrit:
Le contexte interactionnel est tout ce qui succède et précède l'unité d'analyse choisie.
(bon en faite il l'a dit mais y'a pas de citation "dite" lol)

On dit que "Pékin a une porté :
rétrospective : "Pékin" est la réponse à la question
=> conséquence à l'énnocée de x
prospective : "Pékin" est une réponse qui déclenche une évalutation
=> cause de l'évaluation de x

Après cette analyse séquencielle, on peut donner des informations sur l'identité des interlocuteurs (x = enseignant et y = élève), on peut aussi donner des informations sur le type d'échange (institutionnel, formel, asymétrique)

B) Environnement extra-interactionnel social :
=> contexte en dehors de l'interaction social

Si ils se parlent ainsi, c'est parce qu'ils ont un rapport professeur-élève.
Le contexte extra-interactionnel est donc : institutionnel, formel, asymétrique.

L. Greco a écrit:
L'environnement social permet de comprendre pourquoi l'échange est tel quel.
(là encore c'est une chose dite bien sur.)


C) Environnement bi-dimesionnel :
Vision à la fois intra-interactionnelle et extra-interactionnelle.

Comme pour la relation espace/langage (sur le cours du dessus), le social façonne le langagier et le langagier façonne à sont tour le social.

1) ex => " Médecin_ boujour, comment allez-vous ?
Patient_ bien voilà j'ai...
M_ Je vais vous examiner
P_ Alors c'est grave doteur? (j'ai pas pu m'empecher ^^ )

Là le social façonne le langagier : rapport médecin-patient. On décrit donc l'interaction de façon externe.


2) Maintenant si le type de discour change :
ex => P/M_ J'organise un parté, ce soir. Voudriez-vous vous joindre à nous ?
ou M/P_ Et comment se débrouille le petit à l'école ? ect...

Là le langage façonne le social, dans le sens où il s'oppère un changement des rôles des individus.
On perd ici le rapport de statut médecin-patient , pour passer à un statut plus égalitaire de connaissance amicale...
C'est donc par le langage que l'on va pouvoir détérminer les rôles qu'ils endossent.



En clair
_ (A) On identifie la nature d'un acte linguistique par rapport à sa succession temporelle.
_ dans le A) le parcours analytique est : langagier => social
dans le B) le parcours analytique est inverse : social => langagier
+ A) => comme on a : question> réponse> évaluation alors on en déduit un rapport prof-éléve
+ B) => comme on a : un rapport prof-élève alors on en déduit un échange de type question> réponse> évaluation
_ dans le C) on utilise à la fois A) et B), notemment pour que l'analyse puisse suivre l'évolution sociale et langagière d'une interaction, quand il y en a.

_________________
kyo dake wa 今日だけは juste aujourd’hui
Okuru na 怒るな Ne te mets pas en colère
Shinpai suna 心配すな Ne te fais pas de souci
Kansha shite 感謝して Sois rempli de gratitude
Gyo wo hageme 行を励め Accomplis ton devoir
Hito ni shinsetsu ni 人に親切に Sois bienveillant

Revenir en haut Aller en bas
http://will-ilpga.naturalforum.net
Will
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 358
qq ch à dire ? : CAR - PE - DI - EM !
Cursus : 2eme
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Linguistique et Sciences sociales [TD] - L. GRECO   Ven 10 Nov 2006 - 1:40

Voici la suite direct du cours, vous y trouverez les indications quant au plan général de l'exposé (donc pas celui qu'il vous a donner) ainsi que le plan général pour les enquetes, ainsi qu'un plan approximativement général (oui ca devient flou je vous l'accorde) pour les lectures ... mdr (blague résérvée aux 11 du cours dernier ^^ )


Plan d'éxposé (général)


1) Le speaking

2) Piste 1

3) Piste 2
(les pistes 1 et 2 sont données par le prof)

4) Conclusion

(j'avais prévenus c'est sommaire et général hein ^^ )




Pour l'enquete
être capable de donner les informations sur :


_ Setting : cadre spatio-temporel
_ Participants : les participants (que vous prendrez soin de renommer simplement pour garder l'anonyma le plus complet => même si on a pas idée d'aller essayer de les retrouver après ptdr !! )
_ Ends : (ou Emds) objectif/but => objectif des participants
ex : en cours => transmettre-apprendre
_ Acts :actions verbales => scénario de l'échangen {début ; corps ; et fin}
_ Keys : tonalité de l'échange : costique, comique, formel, institutionel, ironique, intime etc ...
_ Instrumentalities : instruments de la communication : ressources {verbale ; non-verbale ; materielle...}

(les deux suivants ne sont pas à faire)
_ Normes : normes de l'interaction
_ Genres

Ceci est une grille descriptive établie par Hymes en 67 revue en 72. Elle sert à décrire les événements de la communication (speech events).
Il faut transcrire le contenu, mais aussi les parasites indiciels :
_ hésitations : "ben..." ; "euhm..."
_ allongements (des voyelles) : "je pense queee..."
_ troncations (de mots) : quatre => quat'
_ intonnations : montante, descendante...
_ temporisations : silence, chevauchement...

(un peu de vocabulaire ...
prosodique = de l'intonnation)


Retrouvez la suite de ce cours après (cela évite les pages de 20km de long)

_________________
kyo dake wa 今日だけは juste aujourd’hui
Okuru na 怒るな Ne te mets pas en colère
Shinpai suna 心配すな Ne te fais pas de souci
Kansha shite 感謝して Sois rempli de gratitude
Gyo wo hageme 行を励め Accomplis ton devoir
Hito ni shinsetsu ni 人に親切に Sois bienveillant

Revenir en haut Aller en bas
http://will-ilpga.naturalforum.net
Will
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 358
qq ch à dire ? : CAR - PE - DI - EM !
Cursus : 2eme
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Linguistique et Sciences sociales [TD] - L. GRECO   Dim 12 Nov 2006 - 1:31

Pour la lecture
"Non pas pourquoi deux personnes se rencontres, mais comment ?"


1) 2 approches de la situation :
_ Corélationiste : part d'un nombre de traits sociaux pour determiner le comportement social
_ Indicative : le langage dans ses spécificités est un ensemble d'indices sur les traist sociaux

2) dimmension multimodale et située du langage :
La langue n'est pas un systeme isolé, les corps parlent aussi. De plus un geste est interprétable différement en fonction de l'espace dans lequel il est situé ainsi que celui où se trouvent les participants, de même le que l'endroit où se déroule l'action de parole.
l'espace ici est une sphère micro-écologique

3) situation / réunion / rencontre :
_ situation : Un ensemble de circonstances d'apréhension mutuelle, ensemble de potentialité interactionnelle (n'importe quel lieu où l'on peut rencontrer des gens)
_ réunion : Tout ce qui permet à un ensemble de personne de se rencontrer. (ensemble de personnes)
_ rencontre : Présuppose une réunion et une situation. (fait de l'interaction)


4) acte de parole et tour de parole
mieux que d'expliquer, un exemple aussi stupide et balo soit il il n'en reste pas moins plus simple à comprendre Wink
"_ Salut !
_ Salut ! ca va ? "
Là vous avez un brillant (si brillant j'insiste ^^ ) exemple de 2 tours de paroles (la parole est prise deux fois) ; et trois actes de parole (salutation-salutation-question).
tour de parole : temps pendant lequel un participant garde la parole
acte de parole : actions accomplies dans le tour de parole
les locutés sont des participants ratifiés => personnes visées et concernées (à l'inverse des personnes qui décrochent du discours du locuteur)

5) spécificité de la conversation en tant qu'objet d'étude
On uilise y le langage, l'intéraction à une structure (grammaire, synthaxe...).Mais la converstaion ne les emploie pas de la même manière elle utilise des règles qui lui sont propres => répondre à une question par exemple

_________________
kyo dake wa 今日だけは juste aujourd’hui
Okuru na 怒るな Ne te mets pas en colère
Shinpai suna 心配すな Ne te fais pas de souci
Kansha shite 感謝して Sois rempli de gratitude
Gyo wo hageme 行を励め Accomplis ton devoir
Hito ni shinsetsu ni 人に親切に Sois bienveillant

Revenir en haut Aller en bas
http://will-ilpga.naturalforum.net
Will
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 358
qq ch à dire ? : CAR - PE - DI - EM !
Cursus : 2eme
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Linguistique et Sciences sociales [TD] - L. GRECO   Mer 22 Nov 2006 - 17:32

notions sur le texte du piéton


1) extériorisation :
le corps de l'autre est un vecteur des intentions d'actions. (lors de déplacement dans une masse)
(le type de mouvements de l'autre indique ses intentions/déplacements à venir)

incipiant speacherskip : tentative de prise de la parole avortée (inspiration profonde et brusque)

2) balayage visuel :
l'individu cherche les extériorisations des autres pour évaluer leurs possiblités d'actions.

3) confiance réciproque :
Ce qui permet, à partir d'un arrière plan commun conventionnel (=> les individus vont éviter de se pércuter) de faire confiance aux autres => se fier à leurs extériorisations.

4) point de stabilisation :
Coordination d'ajustement entre les deux unités véhiculaires (individus). => On pense que l'autre a compris mes intentions d'actions.

_________________
kyo dake wa 今日だけは juste aujourd’hui
Okuru na 怒るな Ne te mets pas en colère
Shinpai suna 心配すな Ne te fais pas de souci
Kansha shite 感謝して Sois rempli de gratitude
Gyo wo hageme 行を励め Accomplis ton devoir
Hito ni shinsetsu ni 人に親切に Sois bienveillant

Revenir en haut Aller en bas
http://will-ilpga.naturalforum.net
Will
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 358
qq ch à dire ? : CAR - PE - DI - EM !
Cursus : 2eme
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Linguistique et Sciences sociales [TD] - L. GRECO   Mer 22 Nov 2006 - 18:26

sociologie, éthnologie et anthropologie


le terrain :
Lieu d'instence sur lequel le chercheur effectue ses recherches/recueille ses données.
C'est aussi un espace interactionnel (lieu de rencontre et les rencontres elle même)

Le chercheur emploie une méthodologie éthnographique.

éthnographie : Description d'une pratique à l'intérieur d'une communauté. (implique participation, observation et étude rédigée). C'est une méthodologie.

éthnologie : C'est une discipline. On fait la comparaison avec d'autres actes ou communautés.

anthropologie : Quand on a comparer la même pratique dans plusieures communautés, on peut alors opérer une génralisation Homme/Culture.

sociologie : S'interresse à sa propre civilisation, mais la principale oppsition entre anthropologie et sociologie est une différence de méthode :
La socio fait des statistiques d'après des études quantitative (sondages...)
=> transmission de la culture dans le temps.



Les divers regards sur le langage
(psycholinguistique, anthropologie linguiste, sociolinguistique)

psycholinguistique : On fait attention aux problèmes de représentations. (représentation mentale => espaces, concepts...) aux usages des prépositions, adjéctifs etc...

éthnolinguistique(1) et anthropologie linguistique(2) :
(1) On regarde comment chaque langue et culture catégorise une chose (l'espace par exemple)
(2) Comment les gens dans une interaction traitent d'une même chose.

sociolinguistique : Faire des références => manières dont les choses sont investies par les langues.
(ex de l'espace => corélation entre espaces et langues : France et français? régions et dialectes?)


_ Les trois dernières approches (éthno, anthropo, et socio) considèrent le langage en contexte (prise en compte de l'usage d'une forme)
_ La psycholinguistique a le plus souvent une vision du langage hors contexte.
--> Le secret est de prendre pour sujet d'étude ce qu'il y a de plus banal, trivial, car tout est ordonné, hiérarchisé, pour en chercher l'ordre sous jacent.


Voilà pour les derniers cours en sciences sociales maitenant il y a tout (enfin je pense - et ce jusqu'aux prochains cours certes mais comme ce sont les exposés je pense que nous n'aurons pas d'avantages avant le partiel)

_________________
kyo dake wa 今日だけは juste aujourd’hui
Okuru na 怒るな Ne te mets pas en colère
Shinpai suna 心配すな Ne te fais pas de souci
Kansha shite 感謝して Sois rempli de gratitude
Gyo wo hageme 行を励め Accomplis ton devoir
Hito ni shinsetsu ni 人に親切に Sois bienveillant

Revenir en haut Aller en bas
http://will-ilpga.naturalforum.net
Alex
Aide hyper-active
Aide hyper-active
avatar

Nombre de messages : 119
Age : 30
Localisation : Seine-Saint-Denis
Cursus : 3ème
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: Linguistique et Sciences sociales [TD] - L. GRECO   Mar 5 Déc 2006 - 21:04

Lorenza Mondada, dans Polyphonies Urbaines, parle du discours sur la ville (en gros on parle de la ville sans y etre) et du discours dans la ville (on parle de la ville en étant dedans et en s'appuyant sur des repères spaciaux).

Elle parle également de la multiplicité des voix dans la ville : chaque personne a son point de vue sur la ville et parle ainsi de la ville différemment. Un commerçant, un habitant, un touriste, un enfant, un adulte, un riche, un pauvre, chacun parlera de la ville différemment. D'où la multiplicité des voix => polyphonies urbaines
Revenir en haut Aller en bas
http://biblio-du-net.exprimetoi.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Linguistique et Sciences sociales [TD] - L. GRECO   

Revenir en haut Aller en bas
 
Linguistique et Sciences sociales [TD] - L. GRECO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Phobies sociales et autres phobies
» Le problème linguistique de l'humanité
» Discours du Pape aux membres de l'Assemblée plénière du Conseil Pontifical pour les communications sociales
» Programmation Neuro-Linguistique
» Discours du Pape aux membres de l'Assemblée plénière du Conseil Pontifical pour les communications sociales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Étudiants de l'ILPGA :: Sciences Du Langage :: Licence 1 - Semestre 1-
Sauter vers: