AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [2007-2008] Sens dans la langue CM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Loucy
Consultant(e)
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 28
Localisation : Le Perreux (94)
Cursus : L2
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: [2007-2008] Sens dans la langue CM   Dim 10 Fév 2008 - 20:53

CM 8 février 2008

Sémantique : science qui étudie le sens dans une langue, étudie le sens des mots et des phrases (définition générale).

Sémantique lexicale : étudie le sens des mots et plus spécifiquement des unités lexicales (verbe, nom, adjectif, adverbe…)

La préposition est un élément hybride.

Programme du cours :
- Etudier les relations de sens qui permettent les constructions syntaxiques
- les antonymes
- les homonymes
- les synonymes
- les polysèmes
- les métonymies
- les hyperonymes / hyponymes

Les mots au fil du temps prennent de nouveau sens : métonymie

Ex : Le bureau avant était juste la table où l’on travaille, maintenant il désigne également le lieu ou encore englobe les collègues.

Polysémie : comment un mot est utilisé pour une unité nulle.
Ex : souris d’ordinateur : nom donné par métaphore.

Tropes : figures de style ou rhétoriques qui consistent à utiliser un mot ou une expression dans un sens figuré. DU MARSAIS définit les tropes comme « des figures par lesquelles on fait prendre à un mot une signification, qui n’est pas précisément la signification propre de ce mot ».

Le fil conducteur du cours sera la banane : analogie de forme (banane : le fruit, banane : la coiffure, banane : le sac, banane : le sourire…)

Le contexte enlève l’ambiguïté.
Les homonymes sont utilisés tous les jours, beaucoup employés par les comiques.

Le langage humain

Il sert à organiser notre pensée, à communiquer.

CHOMSKY : la faculté du langage SERAIT innée comme l’est la marche.

Activité qui consiste à communiquer.

Il nous permet de véhiculer notre pensée.

Communiquer : donner et recevoir.

Généralement nous communiquons des informations de façon volontaire : il va y avoir un sens. Mais il y a d’autres informations qui nous sont communiquées.

Ex : La prof est cachée derrière un rideau, je ne l’ai jamais vue, je l’entends. Grâce à sa voix je sais qu’il s’agit d’une femme. Si elle parle du nez : soit elle a une voix nasillarde, soit elle est malade.

Ex : Si une fille dans l’amphi me dit « mon géniteur m’a appelée », je sais qu’elle a des relations conflictuelles avec son père. Le choix des mots nous donnent donc également des informations.

On communique en utilisant des signaux perçus par l’ouïe ou la vue.

SAUSSURE, Cours de linguistique générale.

Page 27, il parle du circuit de la parole. Traditionnellement, on dit que les paroles s’enchainent sans se couper (bien qu’en réalité, nous puissions nous couper la parole, parler en même temps etc.).

Prenons trois mots : chien / chat / poursuit.
=> Le chien poursuit le chat.
=> Le chat poursuit le chien.

Le sens est différent, ce qui montre que nous utilisons une analyse combinatoire.
2 participants.

Le nombre va être impliqué lexicalement dans la phrase (par le verbe).
Le verbe « poursuivre » indique deux participants : un qui poursuit, un poursuivi.

Agent : celui qui fait l’action.

« Craindre » : « Marie craint Jean » => Marie : expérienceur, Jean : stimulus.
Elle ne fait pas d’action.

Le sens de la phrase va donc être déterminé par le choix du verbe.

« Effrayer » : Expérienceur / Stimulus.
Jean effraie Marie => Jean : stimulus, Marie : expérienceur.
Les signes véhiculent un sens.

Signe : entité composée de deux unités / faces : une forme et un sens.

La linguistique est une branche de la sémiologie (science des signes.)

Signes qui ont une volonté de signification //// Signaux
=> pas de volonté de communication //// =>Volonté de
communication

Le mot « sémantique » est récent, Michel BREAL (linguiste français) l’a inventé dans un article de 1883.

Il invente ce mot en se basant sur l’adjectif grec « sémantikos » dérivé du verbe « sémaino » signifiant signifiant.
Séma = signe.

La philosophie de la grammaire, Otto JASPERSEN.
Publié en 1924, parle de BREAL.

LEXICOLOGIE comprend


SEMANTIQUE LEXICALE /// MORPHOLOGIE LEXICALE

La morphologie lexicale regarde comment on créé des mots à la chaîne comme « chanter » => « chanteur »
On créé des mots comme cela avec les verbes qui ont un agent.

Dictionnaire de langue : explique les relations de sens entre les mots.

Larousse : type encyclopédie, aucun renvoi à un autre mot, à une autre unité lexicale.

Les gens qui font le dictionnaire travaillent avec des gens de lexicologie : on parlera de LEXICOGRAPHIE.

Discipline théorique = lexicologie
Discipline pratique = lexicographie

Comment défini-t-on le sens d’une unité ?

- Définition par inclusion (dans le dictionnaire)
- Analyse sémique (Europe) ou componentielle (USA)
Revenir en haut Aller en bas
 
[2007-2008] Sens dans la langue CM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bilan Hiver 2007-2008
» Réunion bilan de l'année 2007-2008
» exo probabilité !! pour les 1ere année bac 2007/2008
» La Genèse racontée dans la langue Chinoise
» Quels sont les mots les moins usités dans la langue française ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Étudiants de l'ILPGA :: Sciences Du Langage :: Licence 1 - Semestre 2-
Sauter vers: