AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Phonologie CM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Will
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 358
qq ch à dire ? : CAR - PE - DI - EM !
Cursus : 2eme
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Phonologie CM   Lun 23 Mar 2009 - 16:37

Cours distribué par Mr J. Léo Léonard

à voir : World Atlas Languages Structures (WALS)


A) Classes, corrélations et symétrie

Lecture d'un corpus en espagnol, finnois. La lecture est plus phonétique que phonémique, car les contraintes de prononciations ne sont pas respectées (par exemple la spirantisation en espagnol)

Ordre : correspond au lieu d'articulation (labial, coronal ou dorsal)
Série : correspond à l'aspect articulatoire (occlusive, fricative, sonnante etc)

Plus il y a de séries complètes, plus il y a une grande symétrie dans l'inventaire consonantique.
Par exemple en finnois on observe pas (ou peu) de consonnes voisées, mais il y'a une corrélation de tension (consonnes simples et consonnes longues/doubles) qui assure donc une symétrie au sein du système. La corrélation de tension existe aussi dans le système vocalique en finnois.

En Tseltal (Maya) on ne trouvera que le /b/ en consonne voisée => asymétrie.
Par contre on trouve une corrélation de glotalité avec les éjectives /P'/, /T'/, /k'/, /Ts'/ et pour les [+ obstruantes] /P/, /T/, /k/, /Ts/ et l'affriquée "Tch"
95% des langues éjectives sont corrélées en occlusives obstruantes plus qu'en fricative.

B) Typologie phonologique des langues du monde.

Sur 562 langues répertoriées dans WALS
Seuls ~10% des langues ont été étudiés, mais les chercheurs ont bien évidement choisit des échantillons représentatifs et proportionnels

1) Inventaires consonantiques

- De 6 à 14 consonnes : on considèrera le système comme simple, il est très répandu (Papouasie, Amazonie, Nouvelle-Guinée...) et concerne 91 langues (16%)
- De 15 à 18, ils sont modérément simple et représentent 20%. Ce qui est étrange c'est que ces langues sont au même endroit que les premières, en cercle concentriques sur celles-ci.
- De 19 à 25 c'est un inventaire moyen, le français, l'anglais etc... en font partit. Ces 32% sont répartis un peu partout sur la planète (d'où l'appellation de "moyen"), autour des secondes.
- De 26 à 33 consonnes on parle de langues modérément complexes. Les 116 langues (22%) sont éparpillées, elles ont tendance à se populariser : Centre Afrique, Ouest Russe, Nord-Ouest de l'Inde, Amériques (hors Amazonie)
- De 34 à l'infini on trouve les inventaires complexes. Ces 10% (tout de même) se trouvent dans le Caucase, Nord de l'Inde, côte Nord-Ouest de l'Amérique.
L'Ubykh [ubiX] est la master one du lot avec ses 95 consonnes pour 1 voyelle.

Les langues à inventaire modérément complexe sont un foyer pour les complexes, mais ces dernières forment une sorte de foyer aussi, elles se présentent par paquet sur une même zone. C'est un phénomène d'imbrication.
Ce que cela nous raconte c'est l'expansion de l'homo sapiens !
De plus comme l'Amérique est le dernier endroit colonisé, cela montre que l'Homme à une tendance à la complexification de l'inventaire consonantique.

2) Inventaires vocaliques

- De 1 à 4 voyelles sont les langues à inventaire simple et représentent 16%.
- De 5 à 6 voyelles il s'agit d'un inventaire moyen qui comme l'appellation plus haut correspond à des langues ubiquistes et sont 51% donc à partager ce trait.
- De 7 à 14 voyelles sont les inventaires complexes, dont les 33% sont massivement sur la ceinture subsaharienne, l'Europe, la Russie, le Sud-Est asiatique, Nouvelle-Guinée, Papouasie, Amérique centrale, Amazonie...

On remarquera que plus le système phonémique comporte de consonnes moins il y'a de voyelles. Le fait est que plus la langue évolue plus le système à tendance à se complexifier. Et il se complexifie généralement côté consonne tout en simplifiant l'inventaire vocalique.

_________________
kyo dake wa 今日だけは juste aujourd’hui
Okuru na 怒るな Ne te mets pas en colère
Shinpai suna 心配すな Ne te fais pas de souci
Kansha shite 感謝して Sois rempli de gratitude
Gyo wo hageme 行を励め Accomplis ton devoir
Hito ni shinsetsu ni 人に親切に Sois bienveillant



Dernière édition par Will le Sam 23 Mai 2009 - 18:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://will-ilpga.naturalforum.net
Will
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 358
qq ch à dire ? : CAR - PE - DI - EM !
Cursus : 2eme
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Phonologie CM   Lun 23 Mar 2009 - 17:34

A partir de là commencent les "non-cours".... avec ce que cela induit ^^

1) Marquage

On va surement parler de marque et lorsque nous étudierons des langues, nous regarderons leur marquages. Ainsi les phonèmes commun à un grand nombre de langues seront que très peu marqué (ex : b,p,t,d,i,u,a ...) à l'inverse des phonèmes spécifiques qui eux seront très marqués ( õ,c, ɬ... )
"Les conditions de marquages sont donc les éléments distinguant un faible pourcentage de langues."

Là nous avions essayé de trouver les conditions de l'apparition du schwa, et nous avions tenté de savoir s'il s'agissait d'une vraie voyelle en Ubykh d'après le texte Le méchant glabre rapporté par Georges DUMEZIL.

L'astuce c'est qu'étant ce qu'il est, pour trouver les contextes d'apparitions du schwa il faut regarder là où il n'apparait pas !
1. On fait la liste des contextes où il n'apparait pas. (puis celle où il apparait)
2. on retire le schwa des contextes illicites et on regarde ce qui les rend illicites : trop de consonnes, différences de production.

Conclusion : [ə] n'est pas en ubikh une voyelle, c'est un lubrifiant pour consonnes de classes naturelles différentes, il n'existe qu'au sein de groupes consonantiques illicites. C'est un rôle que l'on nomme l'épenthèse.
Il apparait entre : deux occlusives et une sonnante, une nasale et une approximante+occlusive.

2) Corrélation et conditions de marquage

a) Contraste de voisement des obstruantes.

- 32% des langues n'ont pas de contraintes de voisement (Austronésiennes, Asie du Sud-Est, Kamtchatka, Nord au Sud des Amériques)
- 33% n'ont de contraste de voisement que sur les occlusives. (subsahara, S + N-E de l'Inde, basque (n'oppose pas les aspirées), S des Andes)
- 7% des langues ne voisent que les fricatives (S Afrique, Asie du S-E, Papouasie, Nouvelle-Guinée, Kamtchatka)
- 28% des langues contrastent les deux classes en voisement.

b) Consonnes latérales

- 46 langues ont le son ɬ et le son l
- 8 langues n'ont que le son ɬ (N-E Inde)
- 388 langues n'ont que le son l
- 95 langues n'ont ni l ni ɬ

Bon là j'ai tout un petit paquet de blabla et d'exercices savamment réussis ou brillamment foirés mais corrigés ^^'
Qui porte sur le découpage syllabique, la schématisation en arbre syllabiques qui peuvent se résumer comme tel :
ensemble (ɛ) :
syllabe :
_ Attaque
_ Rime :
- Noyau
- Coda

_________________
kyo dake wa 今日だけは juste aujourd’hui
Okuru na 怒るな Ne te mets pas en colère
Shinpai suna 心配すな Ne te fais pas de souci
Kansha shite 感謝して Sois rempli de gratitude
Gyo wo hageme 行を励め Accomplis ton devoir
Hito ni shinsetsu ni 人に親切に Sois bienveillant



Dernière édition par Will le Sam 23 Mai 2009 - 18:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://will-ilpga.naturalforum.net
Will
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 358
qq ch à dire ? : CAR - PE - DI - EM !
Cursus : 2eme
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Phonologie CM   Lun 23 Mar 2009 - 18:43

Les langues mongoles


A) Contours et réparation des contours

1) Contours et structures internes, théorie des éléments

a) Théorie des éléments

I [i]
I - A[e]
A [a]
A - I [ɛ]
A - U [ɔ]
U [u ]
U - A [o]
U [ɯ]
U - A [ʊ]
I [i]
I - A [ɘ]


La première colonne est la colonne des têtes, ce sont les têtes qui dirigent la voyelle.
La seconde (quand il y a) est la colonne des opérateurs, dominés par les têtes.
Ces voyelles sont dites voyelles rétractées, centralisées (ou relâchées mais ce dernier terme peut induire en erreur on l'évitera donc), elles sont toujours vélaires.
Les voyelles en majuscules sont des classes vocaliques, un ensemble de traits. La barre indique une spécification de rétraction.

Attention lors des analyses, I dans les langues du monde "palatalise à donf !" => à manipuler avec prudence (étude de D9 tableau des langues mongoles feuille CM et TD de mai 2008) /*amin/ => /amʲ/ Le son I disparait, mais le segment I demeure au travers de la palatalisation [ʲ]

2) Réparation des contours

I et U sont peu sonores par rapport à la "montagne" qu'induit A .
/A\I,U/A\

Définition du PCO : Principe du Contours Obligatoire, plus il y a de contours dans une forme, mieux c'est.
Faisant d'*ahula une forme "parfaite"

La notion de minimisation de l'effort fait que les input sont plus simples que les output
input : forme théorique
output : forme réelle

La loi du moindre effort (LME) est liée à l'économie articulatoire.
La loi du contraste ou pertinence (LCP) est liée à l'économie perceptive.
C'est entre ces deux contraintes d'économie que va se jouer la réparation.
On parle d'apocope quand la dernière voyelle tombe et d'aphérèse quand il s'agit de la première voyelle.

a) Procédés de réparation

Fusion : assimilation progressive ou regressive
Réduction : apocope ou aphérèse
Spécification : vélarisation/centralisation/rétraction

En phonologie le concept d'alignement est important, par exemple pour indiquer où prend lieu la réduction.
Destre = droite, fin du mot
Senestre = gauche, début de mot.

Voilà tout ce que j'ai ^^
à vous !

_________________
kyo dake wa 今日だけは juste aujourd’hui
Okuru na 怒るな Ne te mets pas en colère
Shinpai suna 心配すな Ne te fais pas de souci
Kansha shite 感謝して Sois rempli de gratitude
Gyo wo hageme 行を励め Accomplis ton devoir
Hito ni shinsetsu ni 人に親切に Sois bienveillant

Revenir en haut Aller en bas
http://will-ilpga.naturalforum.net
culfinwen
Déesse du parrainage
Déesse du parrainage
avatar

Nombre de messages : 408
Age : 30
Localisation : Liège (Belgique)
qq ch à dire ? : Il n'y a que l'ours blanc qui s'étonne que sa banquise fonde... c'est l'effet papillon
Cursus : M1 FLE Télé3
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: Phonologie CM   Jeu 7 Mai 2009 - 14:54

Bonjour, tous!

Vous trouverez tout tout tout de et sur WALS avec les liens http://wals.info/feature et http://wals.info/

Par ailleurs, voici le ppt qui sert de support aux deux premiers CM de cette année, donc les deux cours sur WALS (merci Will, pour tes notes! ^^):

Voir le Fichier : WALS_Phonologie011.ppt

Bonne lecture et bonnes révisions.
Revenir en haut Aller en bas
Vi
Invité



MessageSujet: Re: Phonologie CM   Jeu 18 Mar 2010 - 21:49

Bonsoir!
Je voulais juste dire que pour les cm/ td en phonologie on nous a précisé que nous n'aurions pas droit à la feuille sur les traits distinctifs. Donc il faut suffisamment les connaître...
Bonne soirée!
Revenir en haut Aller en bas
tété
Invité



MessageSujet: Re: Phonologie CM   Dim 28 Mar 2010 - 6:44

Bonjour

Je ne trouve pas les cours de Phonologie CM sur agora. Quelqu'un pourrait t-il me transmettre un lien où les trouver? merci
Revenir en haut Aller en bas
Vi
Invité



MessageSujet: Re: Phonologie CM   Dim 28 Mar 2010 - 14:57

Bonjour!
C'est peut-être parce que tu n'as pas regardé en bon endroit! Ils sont situés avec les cours de monsieur Ridouane du premier semstre en L3F11 Phonétique.
Tu dois donc aller sur Agora=> L3F11=> Ressources => L3F11-2009-2010=> "CM-Beltzung-L3F11"
Voilà!
Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Phonologie CM   

Revenir en haut Aller en bas
 
Phonologie CM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Phonologie de l'Amazighe
» De la Localité, de la Morphologie et de la Phonologie en Phonologie
» Introduction à la phonologie historique du chinois
» Phonologie latine
» capes anglais 2013 et enseignement phonétique/phonologie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Étudiants de l'ILPGA :: Sciences Du Langage :: Licence 2 - Semestre 4-
Sauter vers: