AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Cours d'espéranto - Kurso de Esperanto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maximilien Guérin
Modo
Modo


Nombre de messages : 343
Age : 30
Cursus : Doctorat
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Cours d'espéranto - Kurso de Esperanto   Mar 24 Oct 2006 - 22:45

Alphabet et prononciation – Alfabeto kaj prononco


L’alphabet de l’espéranto contient les lettres suivantes : a, b, c, ĉ, d, e, f, g, ĝ, h, ĥ, i, j, ĵ, k, l, m, n, o, p, r, s, ŝ, t, u, ŭ, v et z.

Le tableau suivant est ordonné ainsi :
Lettre – Nom – Prononciation en API – Prononciation en français (quand c’est possible)
A a – a – [a] – a dans avoir
B b – bo – [b) – b dans beau
C c – co – [ts] – ts dans tsar
Ĉ ĉ – ĉo – [tʃ] – tch dans tchèque
D d – do – [d] – d dans dur
E e – e – [ɛ] – è dans procès
F f – fo – [f] – f dans fou
G g – go – [g] – g dans gare
Ĝ ĝ – ĝo – [dʒ] – dj dans adjudant
H h – ho – [h] – h expiré comme dans l’anglais hello
Ĥ ĥ – ĥo – [x] – jota espagnol dans mujer ; ch allemand dans Bach
I i – i – [i) – i dans il
J j – jo – [j] – y dans yeux
Ĵ ĵ – ĵo – [ʒ] – j dans jambe
K k – ko – [k] – k dans képi
L l – lo – [l] – l dans large
M m – mo – [m] – m dans maison
N n – no – [n] – n dans nourrir
O o – o – [ɔ] – o dans porte
P p – po – [p] – p dans pas
R r – ro – [r] – r roulé comme dans l’espagnol perro
S s – so – [s] – s dans souffler
Ŝ ŝ – ŝo – [ʃ] – ch dans cheval
T t – to – [t] – t dans tu
U u – u – [u) – ou dans loup
Ŭ ŭ – ŭo – [w] – w dans wolof
V v – vo – [v] – v dans vite
Z z – zo – [z] – z dans zone

Toutes les lettres se prononcent. À chaque graphème correspond un phonème et à chaque phonème un graphème.
La lettre ĥ tend à disparaître au profit du k. Par exemple, "chimie" s’écrivait (et se disait) auparavant ĥemio, alors qu’aujourd’hui on dit kemio.

Autres lettres – Aliaj literoj
Les lettres q, w, x et y n’existent pas en espéranto, mais étant souvent utilisées en science ou dans divers disciplines, elles portent des noms :
Q q : kuo ; W w : vavo ; X x : ikso ; Y y : ipsilono

Accent tonique – Akcento
L’accent tonique tombe toujours sur la pénultième (avant-dernière syllabe). Les mots monosyllabiques ne sont pas accentués.
Lors de l’élision de la voyelle finale des substantifs, l’accentuation ne change pas (ex : ĉeválo > ĉevál’). L’accent tonique n’est pas noté en espéranto, je l’ai indiqué dans cet exemple par un accent aigu afin de le mettre en évidence.

Accents graphiques – Supersignoj
Il y a en espéranto six lettres qui portent un signe diacritique : ĉ, ĝ, ĥ, ĵ, ŝ et ŭ. Étant donné que tous les systèmes d’imprimerie, les logiciels de traitement de texte ou autres interfaces ne permettent pas toujours d’afficher des signes diacritiques, deux conventions de transcription ont été proposé :
- La première (la plus ancienne et la moins usitée) consiste à faire suivre la lettre par un h, sauf dans le cas du ŭ.
ĉ = ch ; ĝ = gh ; ĥ = hh ; ĵ = jh ; ŝ = sh ; ŭ = u (ou parfois ù).
- La seconde consiste à faire suivre la lettre par un x. Cette convention est plus logique car la lettre x n’est pas utilisée en espéranto, il n’y a donc pas de risque d’ambigüité.
ĉ = cx ; ĝ = gx ; ĥ = hx ; ĵ = jx ; ŝ = sx ; ŭ = ux.

Diphtongues - Diftongoj
L’espéranto connaît deux diphtongues : et . Ces deux doublets doivent être prononcé en une seule émission de voix, approximativement ainsi : aŭ = ao et eŭ = èo. La diphtongue forme donc une unique syllabe, ceci a des conséquences pour la place de l’accent (ex : mórgaŭ et non morgáŭ).

Erreurs à éviter – Malfarendaj malĝustaĵoj
Il faut faire attention à la prononciation des lettres, à ne pas franciser la prononciation d’un mot :
- c se prononce [ts], jamais [k],
- s se prononce [s], jamais [z],
- le h doit toujours se prononcer car il apparaît dans beaucoup de paires minimales (ex : hajlo/ajlo ; heĝo/eĝo ; homaro/omaro),
- il faut penser à ouvrir les voyelles finales, le o se prononce toujours [ɔ], jamais [o] et le e se prononce toujours [ɛ], jamais [e],
- il n’y a pas d’assimilation consonantique en espéranto (ex : akvo se prononce [akvɔ] et non [agvɔ] ; sveni se prononce [svɛni] et non [zvɛni]),
- le i est une voyelle, jamais une demi-consonne (ex : tio se prononce [tiɔ] et non [tjɔ]),
- les nasales n’existent pas (ex : an se prononce [an] et non [ã]),
- le doublet sc se prononce [sts] et non [s],
- le r est roulé.

Exemple de texte – Tekstekzemplo
En espéranto – Esperante :
Cetere en la nuna tempo en la afero de lingvo internacia la rutino kaj spirita inercio komencas iom post iom cedadi al la sana prudento.

En API – IFA-e :
[tsɛ'tɛrɛɛnla'nuna'tɛmpɔɛnlaa'fɛrɔdɛ'lingvɔintɛrna'tsialaru'tinɔkaj
spi'ritainɛr'tsiɔkɔ'mɛntsas'iɔmpɔst'iɔmtsɛ'dadialla'sanapru'dɛntɔ]
Note : le ' note l’accent tonique, il est placé avant la syllabe accentué.

En français – Franclingve :
D’ailleurs aujourd’hui, en matière de langue internationale, la routine et l’inertie intellectuelle commencent à céder peu à peu à la saine sagesse.

Voilà pour l’alphabet et la prononciation Wink . J’ai essayé de faire un message le plus exhaustif possible. Suite au prochain épisode. Smile

_________________
Esperanto au bac
Revenir en haut Aller en bas
http://maximilien.guerin.free.fr/
Maximilien Guérin
Modo
Modo


Nombre de messages : 343
Age : 30
Cursus : Doctorat
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: Cours d'espéranto - Kurso de Esperanto   Ven 27 Oct 2006 - 22:55

Grammaire : notions générales - Gramatiko: ĝeneralaj scieroj


Les règles de grammaire que je vais énoncer sont fondamentales en espéranto, elles constituent la base de la langue. Elles sont issues d'un ouvrage intitulé Fundamento de Esperanto (Fondement de l'espéranto) datant de 1905. Il s'agit de seize règles de grammaire qu'il faut absolument connaître si on veut progresser dans l'étude de l'espéranto.

1. Article - Artikolo
Il n'existe qu'un article défini invariable : la. L'article indéfini n'existe pas.
Ex : la domo = la maison ; la viro = l'homme ; la virino = la femme ; la hundoj = les chiens ; kato = un chat.
L'article défini ne s'emploie pas devant les noms propres sauf s'ils sont accompagnés d'un qualificatif.
Ex : Francio = la France ; la tuta Francio = toute la France.

2. Substantif - Substantivo
Le substantif est caractérisé par la désinence -o, le pluriel se forme par l'ajout de -j et l'accusatif (terme peu pertient en espéranto, je reviendrais dessus plus tard) en -n.
Ex : libro = un livre ; libroj = des livres ; li havas libron = il a un livre ; li havas librojn = il a des livres.

3. Adjectif - Adjektivo
L'adjectif est caractérisé par la désinence -a, ne varie pas en genre, mais s'accorde en nombre et prend la désinence de l'accusatif.
Ex : bela = beau, belle ; belaj = beaux, belles ; ŝi plukas belan floron = elle cueille une belle fleur ; ŝi plukas belajn florojn = elle cueille de belles fleurs.
Le comparatif de supériorité se rend par pli...ol.
Ex : vi estas pli granda ol via frato = tu es plus grand que ton frère.
Le comparatif d'infériorité se rend par malpli...ol.
Ex : vi estas malpli granda ol via fratino = tu es moins grand que ta sœur.
Le superlatif se rend par plej...el ou plej...en.
Ex : la plej juna de la familio = le plus jeune de la famille ; la plej juna en la urbo = le plus jeune de la ville.

4. Nombres - Nombroj
Les adjectifs numéraux cardinaux sont invariables : nul (0), unu (1), du (2), tri (3), kvar (4), kvin (5), ses (6), sep (7), ok (8.), naŭ (9), dek (10), cent (100), mil (1000). On forme les dizaines et les centaines par réunion des nombres.
Ex : dudek kvin (25) ; kvarcent tridek du (432) ; naŭdek kvar (94).
On forme les ordinaux en ajoutant la désinence -a.
Ex : oka = huitième ; deka = dixième.
On forme les multiplicatifs en ajoutant -obl.
Ex : triobla = triple ; duobla = double.
On forme les fractionnaires en ajoutant -on.
Ex : kvarono = un quart ; kvinono = un cinquième.
On forme les collectifs en ajoutant -op.
Ex : duope = à deux ; naŭope = à neuf.
On forme les distributifs en mettant la préposition po avant le nombre.
Ex : po sep = à raison de sept (chacun).

5. Pronoms personnels - Personaj pronomoj
Les pronoms personnels sont : mi (je), ci (tu, rarement employé aujourd'hui), li (il), ŝi (elle), ĝi (il ou elle pour une chose, équivalent de l'anglais it), oni (on), si (se, soi, pronom réfléchi), ni (nous), vi (tu, vous), ili (ils, elles).
Ex : mi rigardas = je regarde ; ci rigardas = tu regardes ; li rigardas = il regarde ; ŝi rigardas = elle regarde ; ĝi rigardas = il/elle regarde (it looks at) ; oni rigardas = on regarde ; li sin rigardas = il se regarde ; ni rigardas = nous regardons ; vi rigardas = tu regardes / vous regardez ; ili rigardas = ils/elles regardent.
Ils prennent un -n à l'accusatif.
Ex : mi amas vin = je t'aime ; mi prenas ĝin = je le prends.
On forme les pronoms possessifs en ajoutant un -a (ils s'accordent alors comme des adjectifs).
Ex : miaj infanoj = mes enfants ; ilia domo = leur maison ; mi ŝatas viajn vestaĵojn = j'aime bien tes vêtements.

6. Verbe - Verbo
Les verbes ne changent ni pour les personnes, ni en nombre.
Ex : mi faras = je fais ; vi faras = tu fais ; li faras = il fait.
Les désinences verbales sont les suivantes : -i (infinitif), -as (présent), -is (passé), -os (futur), -us (conditionnel), -u (volitif, équivalent en français à l'impératif et parfois au subjonctif).
Ex : voli = vouloir ; mi volas = je veux ; mi volis = je voulais ; mi volos = je voudrai ; mi volus = je voudrais ; mi volu = que je veuille.
On forme les formes progressives en utilisant l'auxiliaire esti (être) et en ajoutant le morphème -ant (progressif présent), -int (progressif passé) ou -ont (progressif futur) à la racine, suivit de la désinence -a.
Ex : mi estas leganta = je suis en train de lire ; mi estas leginta = j'ai lu ; mi estas legonta = je suis sur le point de lire.
On forme les formes passives en utilsant l'auxiliaire esti (être) et en ajoutant le morphème -at (passif présent), -it (passif passé) ou -ot (passif futur) à la racine, suivit de la désinence -a. L'agent du passif est introduit par la préposition de.
Ex : la muso estas manĝata de la kato = la souris est en train d'être mangé par le chat ; la muso estas manĝita de la kato = la souris a été mangé par le chat ; la muso estas manĝota de la kato = la souris est sur le point d'être mangé par le chat.
Le passé proche se forme en ajoutant le mot ĵus avant le verbe et le futur immédiat en ajoutant le mot tuj avant le verbe.
Ex : ŝi ĵus dormis = elle vient de dormir ; ŝi tuj dormos = elle va dormir.

7. Adverbe - Adverbo
L'adverbe est caractérisé par la désinence -e.
Ex : rapide = rapidement ; vere = vraiment.

8. Prépositions - Prepozicioj
Les prépositions veulent par elles-même le nominatif.
Ex : mi iras al la universitato = je vais à l'université.

9. Prononciation - Prononco
À un graphème correspond un phonème et à un phonème correspond un graphème.
Ex : instruisto (enseignant) = [instru'istɔ].

10. Accent tonique - Akcento
L'accent tonique tombe toujours sur la pénultième (avant-dernière syllabe).
Ex : ekzameno (examen) = ekzaméno ; profundo (profondeur) = profúndo.

11. Mots composés - Kunmetadoj
Les mots composés s'obtiennent par la réunion des morphèmes. Le mot fondamental est à la fin. Les désinences sont des morphèmes.
Ex : okulvitroj (okul-vitr-o-j) = lunettes.

12. Négation - Neado
Il n'y a qu'une seule négation par phrase négative.
Ex : mi neniam laboras = je ne travaille jamais.

13. Direction - Direkto
Si le mot marque le lieu où l'on va, il prend la désinence -n.
Ex : mi iras Parizon = je vais à Paris.

14. Prépositions - Prepozicioj
Chaque préposition (al, apud, per, ĉe, de, el, en, por, etc.) a un sens précis. En cas de doute, on utilise la préposition je.
Ex : mi batalas por libereco = je me bats pour la liberté.

15. Mots étrangers - Alilingvaj vortoj
Les mots étrangers doivent prendre la flexion et l'orthographe de l'espéranto.
Ex : Renato Kartezio = René Descartes.

16. Élision - Elizio
Les terminaisons du substantif (-o) et de l'article (la) peuvent être remplacées par une apostrophe.
Ex : la aero (l'air) > l' aero ; la bela vivo (la belle vie) > la bela viv'.


Cette partie là du cours est très dense, je le conçois. Mais pas d'inquiétude, je vais développer tous les points importants.

_________________
Esperanto au bac


Dernière édition par le Ven 23 Mar 2007 - 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://maximilien.guerin.free.fr/
Maximilien Guérin
Modo
Modo


Nombre de messages : 343
Age : 30
Cursus : Doctorat
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: Cours d'espéranto - Kurso de Esperanto   Lun 30 Oct 2006 - 22:50

Vocabulaire de base - Baza vortareto



A a
agi : agir
akcepti : accepter
akvo : eau
al : à
alia : autre
alta : haut
ami : aimer
amo : amour
amiko : ami
ankoraŭ (ankoraux) : encore
anstataŭ (anstataux) : au lieu de
antaŭ (antaux) : avant
aparta : particulier, spécial
aperi : apparaître
apud : à côté
arto : art
artikolo : article
asocio : association
atendi : attendre
aŭ (aux) : ou
aŭdi (auxdi) : entendre
aŭskulti (auxskulti) : écouter
aŭtobuso (auxtobuso) : autobus
aŭto (auxto) : voiture
aŭtuno (auxtuno) : automne

B b
baldaŭ (baldaux) : bientôt
bezoni : avoir besoin de
bildo : image
birdo : oiseau
bona : bon
brili : briller

C c
celo : but
certa : certain, assuré, sûr

Ĉ ĉ (Cx cx)
ĉefa (cxefa) : principal
ĉu (cxu) : est-ce que

D d
da : de
decidi : décider
demandi : demander
deziri : désirer
direkti : diriger
diversa : divers
dolĉa (dolcxa) : doux
domo : maison
doni : donner
dormi : dormir
dum : pendant

E e
edzo : époux
ekster : en dehors
ekzemplo : exemple
elekti : choisir
en : dans
esperi : espérer
espero : espoir
esti : être

F f
facila : facile
fakto : fait
fali : tomber
fari : faire
fenestro : fenêtre
festo : fête
filmo : film
fini : finir
fino : fin
fiŝo (fisxo) : poisson
flanko : côté
floro : fleur
flugi : voler (dans les airs)
fojo : fois
forgesi : oublier
forta : fort
frapi : frapper
frato : frère
frua : tôt
funkcii : fonctionner

G g
gazeto : journal
glaso : verre
granda : grand
grava : important
grupo : groupe

Ĝ ĝ (Gx gx)
ĝenerala (gxenerala) : général
ĝis (gxis) : jusqu'à
ĝusta (gxusta) : juste

H h
havi : avoir
hejmo : foyer
helpi : aider
horo : heure

Ĥ ĥ (Hx hx)

I i
ideo : idée
informi : informer
instrui : instruire
interesi : intéresser
iri : aller

J j
ja : certes
jes : oui
juna : jeune

Ĵ ĵ (Jx jx)
ĵeti (jxeti) : jeter

K k
kaj : et
kanti : chanter
kara : cher
kaŝi (kasxi) : cacher
kaŭzi (kauxzi) : causer
kelka : quelque
klasi : classer
knabo : garçon, enfant
kolekti : rassembler
koloro : couleur
komerco : commerce
kompreni : comprendre
komuna : commun
koni : connaître
kongreso : congrès
konsenti : consentir
konsilo : conseil
kontraŭ (kontraux) : contre
kosti : coûter
kreski : croître, grandir
krom : sauf
kuiri : cuire
kulturo : culture
kun : avec
kuŝi (kusxi) : coucher

L l
la : le, la, les
labori : travailler
lando : pays
lasta : dernier
lego : jambe
lerni : apprendre
ligo : lien
lingvo : langue (que l'on parle)
literaturo : littérature
ludi : jouer
ludo : jeu

M m
mano : main
manko : manque
mateno : matin
memoro : mémoire
meti : mettre
metodo : méthode
mezo : milieu
multa : beaucoup

N n
nacia : national
natura : naturel
ne : non, ne
necesa : nécessaire
nomo : nom
nova : nouveau
nur : seulement

O o
okazo : occasion
ol : que
opinio : opinion
ordinara : ordinaire
organizi : organiser

P p
paco : paix
paĝo (pagxo) : page
pano : pain
papero : papier
pardono : pardon
parto : partie
peco : morceau
pensi : penser
perdi : perdre
peti : demander
piedo : pied
plena : plein, complet
pli : plus (+)
plu : plus (ne...plus)
popolo : peuple
post : après
poŝto (posxto) : poste (courrier)
povi : pouvoir
precipa : principal
preferi : préférer
preti : prêter
pri : à propos de
produkto : produit
proksima : près
propra : personnel
provi : essayer
publiko : public
pura : pur, propre

R r
rakonti : raconter
redakti : rédiger
reguli : réguler
rekomendi : recommander
revuo : revue
rimarki : remarquer
ripeti : répéter
rivero : rivière
rompi : casser

S s
salono : salon
sana : sain
seĝo (segxo) : siège
sen : sans
serĉi (sercxi) : chercher
servo : service
sidi : asseoir
signifo : signification
sinjoro : monsieur
situacio : situation
skribi : écrire
sola : seul
sono : son (bruit)
speciala : spécial
sperto : expérience
stari : être debout
strato : rue
studi : étudier
sub : sous
sukcesi : réussir
sukceso : succès
super : au-dessus de
sur : sur

Ŝ ŝ (Sx sx)
ŝajni (sxajni) : sembler
ŝati (sxati) : aimer, apprécier
ŝipo (sxipo) : bateau
ŝtato (sxtato) : état

T t
tablo : table
tamen : cependant
teatro : théâtre
telefoni : téléphoner
telefono : téléphone
teni : tenir
tero : terre
timo : peur
tra : à travers
traduki : traduire
tranĉi (trancxi) : trancher
trovi : trouver
tuj : tout de suite
turni : tourner

U u
universala : universel
uzi : utiliser

Ŭ ŭ (Ux ux)

V v
vagono : wagon
varma : chaud
vendi : vendre
vera : vrai
vesto : vêtement
viando : viande
vidi : voir
vilaĝo (vilagxo) : village
viro : homme
vivi : vivre
vivo : vie
viziti : visiter
vojaĝi (vojagxi) : voyager
voli : vouloir
vorto : mot

Z z
zorgi : s'occuper de


Voilà un petit lexique utile pour comprendre des textes simples en espéranto Wink .

_________________
Esperanto au bac
Revenir en haut Aller en bas
http://maximilien.guerin.free.fr/
Maximilien Guérin
Modo
Modo


Nombre de messages : 343
Age : 30
Cursus : Doctorat
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: Cours d'espéranto - Kurso de Esperanto   Mer 1 Nov 2006 - 22:30

Conjugaison - Konjugacio



Voici une sorte de récapitulatif de la conjugaison en espéranto. Je rappelle que les verbes ne changent ni pour les personnes, ni en genre. Voici les désinences utilisées :
Infinitif : -i
Présent : -as
Passé : -is
Futur : -os
Fictif (conditionnel) : -us
Volitif (impératif et subjonctif) : -u

Les participes utilisés pour les formes progressives (appelés participes actifs) sont :
Présent : -ant-
Passé : -int-
Futur : -ont-

Les participes utilisés pour les formes passives (appelés participes passifs) sont :
Présent : -at-
Passé : -it-
Futur : -ot-

Les temps simples :
legi la paĝon : lire la page
li legas la paĝon : il lit la page
li legis la paĝon : il lisait la page
li ĵus legis la paĝon : il vient de lire la page
li legos la paĝon : il lira la page
li tuj legos la paĝon : il va lire la page
li legus la paĝon : il lirait la page
legu la paĝon! : lis la page !
li legu la paĝon : qu'il lise la page


Les formes progressives :
li estas leganta la paĝon : il est en train de lire la page
li estas leginta la paĝon : il est ayant lu la page
li estas legonta la paĝon : il est sur le point de lire la page

Ne sont indiquées ici que les formes où l'auxiliaire esti (être) est au présent, il est évidemment possible de changer la désinence.
Ex : li estos leganta la paĝon = il sera en train de lire la page ; li estu legonta la paĝon = qu'il soit sur le point de lire la page.
La traduction en français des participes actifs est très approximative, il faut garder à l'esprit que la participe actif indique que la scène est en train de se dérouler pendant le procès (participe actif présent), avant le procès (participe actif passé) ou après le procès (participe actif futur).

Les formes passives :
la paĝo estas legata : la page est en train d'être lu
la paĝo estas legita : la page est ayant fini d'être lu
la paĝo estas legota : la page est sur le point d'être lu

Les commentaires concernant les désinences de l'auxiliaire et la traduction des formes pour les participes actifs sont également applicables aux participes passifs.

Voilà, j'espère que ce petit récapitulatif sur la conjugaison vous aidera. Je conçois que certaines formes peuvent être assez dures à utiliser, mais c'est la lecture et la pratique qui font que l'on apprend à bien se servir des formes verbales.

_________________
Esperanto au bac
Revenir en haut Aller en bas
http://maximilien.guerin.free.fr/
Maximilien Guérin
Modo
Modo


Nombre de messages : 343
Age : 30
Cursus : Doctorat
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: Cours d'espéranto - Kurso de Esperanto   Jeu 14 Déc 2006 - 10:18

N-complément – N-komplemento


Ce qu’on a abusivement appelé accusatif dans la présentation du Fundamento est en fait une notion un peu plus complexe.
La désinence -n s’ajoute aux noms, pronoms, adjectifs et adverbes. Si le mot porte également une désinence de pluriel (-j), le n-complément s’ajoute après : -jn. Dans un syntagme nominal, tous les mots capables de porter cette désinence le font.
Ex : mi vidas grandajn domojn = je vois des grandes maisons
Le fait que l’adjectif et le nom portent tous deux le n-complément permet une plus grande liberté syntaxique. C’est d’ailleurs là son premier intérêt.
Ex : mi vidas grandajn domojn = grandajn domojn vidas mi = grandajn domojn mi vidas = mi grandajn domojn vidas = etc.

Le n-complément a plusieurs fonctions :

Complément d’Objet Direct :
Le premier rôle du n-complément est de marqué le complément d’objet direct. C’est principalement à cause de cette fonction qu’on l’appelle souvent accusatif.
Ex : li amas vin = il t’aime ; mi manĝas panon = je mange du pain

Direction :
Le n-complément sert également à indiquer le lieu où l’on va. Il permet donc de remplacer la préposition al dans certains cas.
Ex : ŝi iras Parizon = ŝi iras al Parizo = elle va à Paris
Il permet également de lever certaines ambigüités sémantiques présentes dans certaines phrases.
Ex : la kato saltas sur la tablo = le chat saute sur la table (il est déjà sur la table et il saute sur place)
la kato saltas sur la tablon = le chat saute sur la table (il est par terre et bondis pour arriver sur la table)


De façon générale, le n-complément correspond à un changement d’état, à une transformation.
Ex : ŝanĝi akvon en glacion = changer l’eau en glace

Il existe d’autres cas où le n-complément est employé, lorsque le verbe est sous-entendu.
Ex : bonan tagon = (mi deziras al vi) bonan tagon = bonjour = (je vous souhaite le) bonjour
Ce phénomène permet de lever certaines ambigüités sémantiques.
Ex : li amas lin kiel frato = li amas lin kiel frato (amus lin) = il l’aime comme un frère = il l’aime comme un frère (l’aimerais)
li amas lin kiel fraton = li amas lin kiel (li amus) fraton = il l’aime comme un frère = il l’aime comme (il aimerait) un frère


Il existe quelques autres occurrences où interviennent le n-complément mais il n’est pas pertinent d’en parler à ce niveau.

_________________
Esperanto au bac
Revenir en haut Aller en bas
http://maximilien.guerin.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours d'espéranto - Kurso de Esperanto   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours d'espéranto - Kurso de Esperanto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le pape souhaite de joyeuses Pâques en espéranto
» L'espéranto, langue universelle?
» Traduire les albums de Tintin
» Google Traduction intègre l'espéranto !
» Espéranto, Ido et Volapük

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Étudiants de l'ILPGA :: Mineures, Langues, Unités Libres, Options. :: Espéranto-
Sauter vers: