AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Intro aux Sciences du langage [TD] - N. YAMAGUCHI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Will
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 358
qq ch à dire ? : CAR - PE - DI - EM !
Cursus : 2eme
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Intro aux Sciences du langage [TD] - N. YAMAGUCHI   Sam 30 Sep 2006 - 17:57

Lexique





_ diphtongue : son vocalique qui change lors de sa pronnonciation.
_ classe naturelle : famille complète du mode, lieu, voisement pour les consonnes; et aperture, zone (antérieure, postérieure), arrondissement, nasalité pour les voyelles
=> exemple : [P] [K] [G] sont de classe naturelle occlusive
_ graphie : réprésentation graphique (d'un son, d'un signe...)
_ sonore : voisée=> vibration des cordes vocales. synonyme d'acoustique
_ sourde : ce d'une d'une sonorité non voisée=> dite alors articulatoire


Dernière édition par le Lun 8 Jan 2007 - 17:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://will-ilpga.naturalforum.net
Will
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 358
qq ch à dire ? : CAR - PE - DI - EM !
Cursus : 2eme
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Intro aux Sciences du langage [TD] - N. YAMAGUCHI   Dim 1 Oct 2006 - 15:44

Introduction aux sciences du langages



La langue peut être un objet d'étude => son, forme, sens, structure..., lien entre cerveau et langue...


Quelle différence entre ? :
_ Langage : faculté de communiquer=> tout les etres humains
_ Langue : système de signes=> communauté de locuteurs
_ Parole : réalisation concrète=> propre a chaque individu

En tant que science on étudit la langue objectivement et descriptivement (à l'inverse de préscriptivement : cela doit être ... )

dans son Catalogue des idées recues sur la langue M. Yaguello a écrit:
Un linguiste n'est pas un grammairien prescriptif, ni un puriste arbitre du bon usage.


Les langues sont composées de signes:
=> signes : Antité a deux sens :
_ le signifiant (ex : arbre [arbr] )
_ le signifié (ex : définition du mot arbre grande plante ect...)
_ Le tout se raporte a un référent, qui est l'objet réel à quoi renvoi le mot "arbre".

Il est à savoir qu'un son n'égale pas une seule graphie =>ex : [O] peut s'ecrire en francais tel que : eau, eaux, au, aud, aux, ault, o...
Il existe aujourd'hui entre 6 000 et 7 000 langues parlées dans le monde, pour seulement 200 langues écrites... (et meme si ce n'est pas utile, je trouve que c'est bon a savoir ^^)


THE INTERNATIONAL PHONETIC ALPAHABET se compose de plusieurs tableaux/graphiques, et répartit selon des catégorisations assez complexes les divers "lettres/sons" pronnonçables, en fonction de comment et où ils sont produits. Il à été, à la base, créé par un européen en 1888, avec pour idée de transcrire chaque son par un graphone.

voilà le tableau de l'API (vous pouvez le voir mieux en cliquant sur l'image) les graphones précédés d'un point rouge sont ceux utiles pour la description du français. (qu'il faut connaitre pour le partiel)


Dernière édition par le Mer 29 Nov 2006 - 21:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://will-ilpga.naturalforum.net
Will
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 358
qq ch à dire ? : CAR - PE - DI - EM !
Cursus : 2eme
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Intro aux Sciences du langage [TD] - N. YAMAGUCHI   Dim 1 Oct 2006 - 16:06

Méthodologie de la phonétique


Pour d'écrire une consonne, on donne :
{pour le français}
_ son mode : occlusive, fricative, nasale, semi-consonne (ou Glide), latérale approximante, et roulée (plus rare).
_ son lieu : (place de la langue) bilabiale, labiodentale, alvéolaire, postalvéolaire, palatale, velaire, uvulaire.
_ son voisement : c'est pas si compliqué ^^ il suffit de dire si oui ou non elle comporte un voisement, c'est à dire si les coredes vocales vibrent ou non lors de sa création ([s] est non voisée tandis que [z] est voisée)
=>ex :
[P] est une occlusive, bilabiale, non voisée
[V] est une fricative, labiodentale, voisée


Pour d'écrire une voyelle, on donne :
_ son aperture : place de la langue dans la bouche : haute, moyenne supérieure, moyenne inférieure, basse
_ sa zone : (avancement de la langue dans la bouche/ zone de création dans la bouche) antérieure, centrale, postérieure
_ l'arrondissement des lèvres : forme des lèvres : arrondies, non-arrondies
_ sa nasalité : à savoir si elle est nasale ou non ... ([õ] est nasale [o] n'est pas nasale)
=>ex :
[i] haute, antérieure, ouverte, non nasale
[O] moyenne supérieure, postérieure, arrondie, orale
c'est absurde ...ces exemples ne sont pas ce que j'aurais voulu mettre, je corrige cela dès que je dispose de caractères apropriés



Pour transcrire en phonétique

chaque son équivaut à un signe, enfin les signes sont écrit entre "[ ]", il n'y a à l'intérieur, pas de ponctuations ni d'espaces, a l'occasion on pourra trouver des "/" pour une "," , et "//" pour un "." , mais ce sont plus pour marquer des pauses que pour combler un manque de ponctuation.


Dernière édition par le Mer 29 Nov 2006 - 22:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://will-ilpga.naturalforum.net
Will
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 358
qq ch à dire ? : CAR - PE - DI - EM !
Cursus : 2eme
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Intro aux Sciences du langage [TD] - N. YAMAGUCHI   Lun 2 Oct 2006 - 20:05

Déterminer la phonologie d'une langue


1°/ Données suprassegmentales :
(différence de)
_ Intonation
_ Durée
_ Accentuation

==> le Ton ou intonation : différence d'intonation porteuse de sens
ex : en chinois le mot "ma" a au moin 2 sens en fonction de l'intonation
=> ma (55) : mère
=> ma (214) : cheval
( ici les chiffres de 1 à 5 échelonnent la gravité du ton, plus le chiffe est grand plus le ton est grave, et le nombre de chiffre indique sur la durée => maa; maaa)

==> la Durée : temporisation porteuse de sens.
ex : en finnois tuli = le feu et tulli = la douane
ou encore asia = une chose et aasia = l'asie

==> l' Accentuation : une accentuation dans le mot, porteuse de sens.
ex : en japonnais haCHI = les baguettes et HAchi = le pont
(bon j'ai mis en majuscules car je ne peux pas écrire en phonétique )


Tout cela repose sur ce qui est distinctif (porteur de sens) et non-distinctif.
C'est le travail de la phonologie.

2°/ Conbinnaison de sons
en français, on trouve des mots començants par [tr] mais pas par [rt]
On dit alors que *#rt est illicite, tandis que #tr est licite
==> * : illicite
# _ [..] : signifie que le "son" étudié est situé en début de mot
[..] _ # : signifie que le "son" étudié est situé en fin de mot
( on replace les ".." par la "lettre" du mot a cette place=> avant ou apres le "son" étudié)
[..] _ [..] : signifie que le "son" étudié se trouve entre ces 2 "lettres"
V _ V : signifie que le son étudié est situé ente 2 voyelles
C _ C : signifie que le son étudié est situé entre 2 consonnes

distinctif
: le plus petit phonème porteur de sens.
ex: [p a t] et [b a t] qui forment une paire suspecte
on voit bien qu'entre "patte" et "batte" il y'a une différence de sens, c'est donc une paire minimale et [p] et [b ] sont donc en francais tout deux des phonèmes

3°/ Processus phonologique
==> changement de son
==> assimilation (décrite par des règles)
L'assimilation c'est en fait, par exemple dans "absurde", ça a beau s'écrire avec un "b" on pronnonce "apsurde", c'est ce qu'on appelle l'assimilation (le occlusive bilabiale transmet à "abs" son caractère non-voisé => occlusive bilabiale ), et cela est défini par des règles parce que cela fonctionne avec certaines lettres et d'autres non (par exemple "abjurer" ça restera fricative post-alvéo après le occlusive bilabiale )
Merci à Yakub et Mme Yamaguchi pour c'est indications

4°/ Variation libre
pour un espagnol, en fonction de sa région, le nom Madrid (qui est la capitale pour les incultes ^^ ) peut se pronnoncer [madrid] ou [madris] ou encore [madriz]. Toutes fois ces trois variations sont synonyme, elles désignent la même chose, on parle alors de variation libre.


Dernière édition par le Lun 9 Oct 2006 - 2:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://will-ilpga.naturalforum.net
Will
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 358
qq ch à dire ? : CAR - PE - DI - EM !
Cursus : 2eme
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Intro aux Sciences du langage [TD] - N. YAMAGUCHI   Mer 4 Oct 2006 - 15:49

Dégager les phonèmes d'une langue


1) premièrement dégager des paires supectes
ex : lac / sac

ensuite :
_ si il y a une différence de sens on dira que l'on a ici une paire minimale, et que [l] et [s] sont deux phonèmes distincts
_ si il n'y a pas de différence de sens on dira que [l] et [s] sont une variation libre

2) dans le cas où aucune paire suspecte ne se présente on réalise une analyse distributionelle
C'est à dire que l'on va observer entre 2 phonèmes leur distribution dans les mots :
mettons [r] et [l] dans une liste de mots ne présentants pas de paire suspecte.
__r__| __ l
V_V__ |__V_#
#_V__ |__V_C
Ici il y a un contexte de complémentarité, car les contextes sont différents, ainsi /r/ et /l/ sont des allomorphes d'un seul phonème.


Dernière édition par le Dim 3 Déc 2006 - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://will-ilpga.naturalforum.net
Maximilien Guérin
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 343
Age : 30
Cursus : Doctorat
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: Intro aux Sciences du langage [TD] - N. YAMAGUCHI   Sam 7 Oct 2006 - 16:11

Voici l'Alphabet Phonétique International en français, ainsi que son alter ego anglophone qu'on nous a donné en TD.


API en français


IPA en anglais

_________________
Esperanto au bac
Revenir en haut Aller en bas
http://maximilien.guerin.free.fr/
Maximilien Guérin
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 343
Age : 30
Cursus : Doctorat
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: Intro aux Sciences du langage [TD] - N. YAMAGUCHI   Sam 7 Oct 2006 - 22:40

Alphabet Phonétique International


Voici un récapitulatif des phonèmes utilisés en français (et quelques uns en anglais et en espagnol) :

Consonnes
[p] : Occlusive bilabiale non-voisée (fr : dépasser [depase])
[b] : Occlusive bilabiale voisée (fr : abîmer [abime])
[t] : Occlusive alvéolaire non-voisée (fr : étaler [etale])
[d] : Occlusive alvéolaire voisée (fr : broder [bʁɔde])
[k] : Occlusive vélaire non-voisée (fr : képi [kepi])
[g] : Occlusive vélaire voisée (fr : gare [gaʁ])
[m] : Nasale bilabiale voisée (fr : amener [amne])
[n] : Nasale alvéolaire voisée (fr : final [final])
[ɲ] : Nasale palatale voisée (fr : agneau [aɲo])
[ŋ] : Nasale vélaire voisée (fr : parking [paʁkiŋ])
[r] : Roulée alvéolaire voisée (es : hermosa [ermosa] ; existe aussi en français, dans certaines régions)
[ʀ] : Roulée uvulaire voisée (autre variante possible du « r » français)
[f] : Fricative labiodentale non-voisée (fr : fou [fu])
[v] : Fricative labiodentale voisée (fr : vite [vit])
[θ] : Fricative dentale non-voisée (en : thatch [θætʃ])
[ð] : Fricative dentale voisée (en : that [ðæt])
[s] : Fricative alvéolaire non-voisée (fr : souffler [sufle])
[z] : Fricative alvéolaire voisée (fr : zone [zon])
[ʃ] : Fricative post-alvéolaire non-voisée (fr : cheval [ʃəval])
[ʒ] : Fricative post-alvéolaire voisée (fr : jambe [ʒ̃ɑb])
[χ] : Fricative uvulaire non-voisée (fr : arbitre [aʁbitχ] ; version dévoisée du [ʁ] dû à la présence du [t])
[ʁ] : Fricative uvulaire voisée (fr : mari [maʁi])
[h] : Fricative glottale non-voisée (en : hat [hæt])
[ɥ] : Semi-consonne labiopalatale voisée (fr : nuit [nɥi])
[j] : Semi-consonne palatale voisée (fr : lieu [ljø])
[w] : Semi-consonne labiovélaire voisée (fr : oui [wi])
[l] : Semi-consonne latérale alvéolaire voisée (fr : large [laʁʒ])

Voyelles
[i] : Haute antérieure non-arrondie orale (fr : habit [abi])
[y] : Haute antérieure arrondie orale (fr : user [yze])
[u] : Haute postérieure arrondie orale (fr : loup [lu])
[e] : Moyenne supérieure antérieure non-arrondie orale (fr : dé [de])
[ø] : Moyenne supérieure antérieure arrondie orale (fr : feu [fø])
[o] : Moyenne supérieure postérieure arrondie orale (fr : dos [do])
[ə] : Moyenne centrale orale (fr : le [lə])
[ɛ] : Moyenne inférieure antérieure non-arrondie orale (fr : procès [pʁɔsɛ])
[ɛ̃] : Moyenne inférieure antérieure non-arrondie nasale (fr : intérêt [ɛ̃teʁɛ])
[œ] : Moyenne inférieure antérieure arrondie orale (fr : peur [pœʁ])
[œ̃] : Moyenne inférieure antérieure arrondie nasale (fr : parfum [paʁfœ̃] ; la distinction entre [ɛ̃] et [œ̃] se perd en français standard)
[ɔ] : Moyenne inférieure postérieure arrondie orale (fr : robe [ʁɔb])
[ɔ̃] : Moyenne inférieure postérieure arrondie nasale (fr : bon [bɔ̃])
[a] : Basse antérieure non-arrondie orale (fr : avoir [avwaʁ])
[ɑ] : Basse postérieure non-arrondie orale (fr : pâte [pɑt] ; la distinction entre [ɑ] et [a] se perd en français standard)
[ɑ̃] : Basse postérieure non-arrondie nasale (fr : blanc [blã] )

_________________
Esperanto au bac


Dernière édition par le Dim 8 Oct 2006 - 10:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://maximilien.guerin.free.fr/
Julia
Consultant(e)
avatar

Nombre de messages : 38
Age : 32
Localisation : 91 Essonne
Cursus : 3ème
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Petite précision   Dim 8 Oct 2006 - 1:23

On peut ajouter aussi qu'une voisée est appelée une sonore et une non-voisée une sourde. Certains profs ne parlents pas la même langue (^_^)
cheers Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
http://myspace.com/leifang
Yakub
Consultant(e)
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 30
Cursus : premier
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Intro aux Sciences du langage [TD] - N. YAMAGUCHI   Dim 8 Oct 2006 - 16:18

hei !

merci pour tous ces récapitulatifs.
Il y a juste un truc qui m'intrigue à propos des consonnes "t", "d" et "n".
Elles sont définies comme "alvéolaires" dans l'API qu'on nous a distribuée en TD.
Pourtant, dans d'autres ouvrages et sites internet, elles sont définies comme "dentales" et en effet je me rends compte que lorsqu'on pronnonce ces consonnes la langue ne touche pas les alvéoles au dessus des dents du haut mais bien les dents elles mêmes. (si elles touchaient vraiment les alvéoles ça donneraient un truc genre "d" et "t" anglais )
Peut-on les qualifier officiellement de "dentales" alors ?
Si quelqu'un a une solution précise sur le problème, merci !

xxx
Revenir en haut Aller en bas
kat
Aide active
Aide active


Nombre de messages : 40
Age : 34
Localisation : paris
Cursus : Licence 3 FLE
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: Intro aux Sciences du langage [TD] - N. YAMAGUCHI   Dim 8 Oct 2006 - 16:42

salut Yakub,
concernant ta question sur les alvéolaires qui sont des dentales, je pense que c'est completement contextuel (il s'agit bien sûr de l'avis d'une étudiante et non pas d'une professionelle) ; je pense que les consonnes que tu as cité sont pour la plupart des dentales pour la prononciation du français (mais elles sont alvéolaires par exemple en allemand, polonais, hébreu, arabe aussi je pense) .pour le français je pense qu'il faut considérer ces consonnes non pas toutes seules mais en liaison avec une voyelle par exemple ; en effet, le fait d'anticiper la prononciation peut faire basculer la dentale vers une articulation alvéolaire : je m'explique pour plus de clarté : si tu dis "at" du mot français "attention" par exemple, le fait de prononcer un "a" avant le "t" va automatiquement faire que le "t" soit alvéolaire ; pour le "n", si tu dis "nous", le "n" sera alvéolaire car la voyelle suivante est articulée par l'arriere, si par contre tu dis "ni", la voyelle étant prononcée à l'avant, l'anticipation fera du "n" une consonne dentale ;
voilà, je n'ai pas expliqué ça de manière très scientifique, je sais, mais je pense que ça correspond à une logique de la prononciation ;
voilà,
salut,
kat
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Guérin
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 343
Age : 30
Cursus : Doctorat
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: Intro aux Sciences du langage [TD] - N. YAMAGUCHI   Dim 8 Oct 2006 - 17:00

De plus, il ne faut pas oublier que les alvéoles sont juste derrière les dents. Il est donc possible que certains auteurs considèrent comme relative la notion de dentale et d'alvéolaire.
Il est également possible que les ouvrages ou les sites auxquels tu fais référence utilisent une ancienne formulation...
J'avoue qu'il y a plusieurs réponses possibles... il faudrait voir ça avec un prof pour être sûr Exclamation

_________________
Esperanto au bac
Revenir en haut Aller en bas
http://maximilien.guerin.free.fr/
Julia
Consultant(e)
avatar

Nombre de messages : 38
Age : 32
Localisation : 91 Essonne
Cursus : 3ème
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: Intro aux Sciences du langage [TD] - N. YAMAGUCHI   Dim 8 Oct 2006 - 22:29

Hei hei Yakub !
La réponse est simple : [t], [d] et [n] sont non seulement des alvéolaires mais aussi des dentales. Pour être plus précise ce sont les 3 consonnes apico-alveodentales : le bout de la langue (ou l'apex) touche les alvéoles et les dents. Je te conseille l'API d'introduction à la linguistique (de Nathalie Garric, Hachette supérieur collection Crescendo) dans lequel il y a tout un chapitre sur la phonétique articulatoire, extrèmement bien fourni et détaillé.
Bon courage ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://myspace.com/leifang
NY
Invité



MessageSujet: Quelques précisions   Dim 8 Oct 2006 - 22:46

Bonjour, j'ai revu quelques éléments de mon TD... Je veux donc juste apporter quelques précisions.

1° "Déterminer la phonographie d'une langue"? Il s'agit plutôt de la phonologie: touver les unités distinctives de la langue.

2° Les processus phonologiques décrivent des changements des sons, par exemple l'assimilation, où un son influence un autre son qui va du coup être modifié. C'est ça l'assimilation: par exemple un s va "transmettre" son caractère non-voisé au b qui précède dans "absurde". Ainsi, le b est réalisé comme un p.

3° Par rappoort à la terminologie sourd/sonore, non-voisé/voisé. C'est la même chose, c'est juste le point de vue qui change. Lorsqu'on parle de l'opposition sourd/sonore, on se place du point de vue acoustique (présence de résonances). Lorsqu'on parle de l'opposition non voisé/ voisé, on se place d'un point de vue articulatoire (vibration des cordes vocales). Mais on parle à chaque fois de la même opposition, par exemple celle qui oppose p à b. Pour l'instant, ce n'est pas pertinent pour vous, mais ça peut l'être si vous décidez d'approfondir le côté phonétique...

A bientôt,

Naomi Yamaguchi
Revenir en haut Aller en bas
NY
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 3
Cursus : 1er (enseignante IntroSDL)
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Intro aux Sciences du langage [TD] - N. YAMAGUCHI   Lun 16 Oct 2006 - 16:07

Bonjour,

Will a écrit:
Lexique


_ classe naturelle : famille complète du mode, lieu, voisement pour les consonnes; et aperture, zone (antérieure, postérieure), arrondissement, nasalité pour les voyelles
=> exemple : [P] [K] [G] sont de classe naturelle occlusive

En fait, une classe naturelle est l'ensemble de sons qui partagent une ou des propriétés phonétiques.
Ainsi, en français, on pourra avoir la classe des occlusives: [p,b,t,d,k,g]: ou la classe des occlusives voisées: [b,d,g]; ou la classe des occlusives alvéolaires: [t,d].

Ce qu'il est important de noter, c'est que lorsqu'on parle de classe naturelle, on comprend TOUS les sons de cette classe. Ainsi, [p,k,t,d,k] ne forment pas une classe naturelle en français. Si on veut la classe naturelle des occlusives, il faut rajouter [g].
Revenir en haut Aller en bas
biboo
Consultant(e)
avatar

Nombre de messages : 2
Age : 29
qq ch à dire ? : oui que ce site est trés bien et que c'est dommage que je ne puisse pas y aller plus souvent!
Cursus : sl1
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: la morphologie   Mer 18 Oct 2006 - 23:03

La morphologie


La morphologie s'intersse aux unités de sens c'est à dire les morphèmes et les mots.

morphèmes :unité minimale porteuse de sens qui ne peut être divisible en plus petites unités.
exemple : injuste - imprudent - impatient le morphème "in" porte le sens négatif.
coiffeur - chanteur - joueur le morphème "eur" (j'ai pas la transcription phonétique^^) c'est l'agent.

Mots : unité autonome qui peut être constitué d'un morphème (1 mot = 1 morphème. livre-sable = monomorphémiques) ou de plusieurs morphèmes (infaisable-facilement = polymorphèmiques).

Catégories de mots : Noms, Prépositions, Adverbes, Articles, Verbes, Adjectifs, Pronoms.
Ces catégories se partagent en 2 classes, appelées classe ouverte (ou lexicale où l'on peut inventer de nouveaux mots) ou classe férmée (grammaticale où l'on ne peut rien inventer);

CLASSES OUVERTES : Noms, Adverbes lexicaux(en -ment), Verbes, Adjectifs.

CLASSES FERMEES : Prépositions, Adverbes grammaticaux, Conjonctions, Articles, Pronoms.

Morphèmes et unités morphologiques :
les phonèmes : 1 morph= 1 pho "à" "un"
1 morph= plusieurs pho "kanape canapé)
les syllabes : 1 morph= 1 syll "ra"(rat)
1 morph=plusieurs syll "kanape"
1 morph= 1 partie de syll je chanterai (ce qui est souligné, la syllabe et le "r", c'est le morphème).

Catégories de morphèmes : les morphèmes libres (=autonome) sont différents des morphèmes liés (dépendants d'un mots).libre => chocolat-ier <= lié.
les morphèmes grammaticaux (correspondent à la classe férmée/libre et aux affixes/liés) sont différents des morphèmes lexicaux (correspondent à la classe ouvrte/libre et aux radicaux/lié).

Affixes : Ce sont des morpèmes grammaticaux liés ; il ya les
dérivationnels et les flexionnels.

Dérivationnels : provoque un changement du mot et change également sa catégorie. joie->joyeux (nom->adjectif).

Flexionnels : provoque un changement ds la forme du mot ms ne change pas sa catégorie. prend->prennent (verbe =>verbe).

Allomorphes : réalisation phonétique d'un morphème.
garçon => boy : boj bojz
chat => cat : kaet kaets
rose => rose : rows rowzis

z-s-is sont les allomorphes d'un morphème (le morpème du pluriel).
z est un consonne non voisée
s est une consonne non voisée
is est une consonne fricative alvéolaire poste dentale=coronale.

[edit by will]
Voilà comme demandé je t'ais corrigé les balises déviantes Rolling Eyes
et je replace ce post dans le bon sujet ce soir (car depuis cet ordi c'est impossible).
bizouuux ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://narfneu.spaces.live.com/
Georges Rebuschi
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 2
Age : 68
Cursus : 1er semestre 2006-2007
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Intro aux Sciences du langage [TD] - N. YAMAGUCHI   Sam 21 Oct 2006 - 16:11

Commentaires de G. Rebuschi sur "La morphologie"

(1) catégories de mots. Les prépositions sont à la limite des classes ouverte et fermées, car il y a des prépositions complexes (ex.: "par devers (soi)"), l'équivalence approximative entre "sur" et au-dessus de" (analysable peut-être en 4 prép., à (le) de-sus=sur-de, mais l'article interne à "au" = /à+le/ montre que "dessus" est en fait traité comme un nom, cf. indépendamment "un dessus de lit" par ex.

(2) Allomorphes. A propos des trois allomorphes du pluriel (régulier) de l'anglais, deux petites erreurs:
(i) ce sont -z/-s/ et iz [et non -is]
(ii) -z est évidemment voisé, puisque c'est le voisement (=la sonorité) qui l'oppose à -s.
Revenir en haut Aller en bas
G.Rebusc
Invité



MessageSujet: Re: Intro aux Sciences du langage [TD] - N. YAMAGUCHI   Mar 21 Nov 2006 - 16:25

Allez sur le site Claroline, L1F01, documents, vous y trouverez l'ensemble de mes remarques, additifs et corrections au texte de "Zabou" qui a été posté hier (donc domaine nominal, questions de dénombrement et de pluralité, etc.).
Fait le mardi 21/11/06
Revenir en haut Aller en bas
mimita
Consultant(e)


Nombre de messages : 5
Age : 31
Cursus : 1ére année master
Date d'inscription : 13/03/2009

MessageSujet: Re: Intro aux Sciences du langage [TD] - N. YAMAGUCHI   Ven 13 Mar 2009 - 10:52

svp ,qui peut m'aider pour comprendre comment faire l'analyse distributionnelle? au secours j'ai un controle le dimanche[/i][/b][/url]
Revenir en haut Aller en bas
culfinwen
Déesse du parrainage
Déesse du parrainage
avatar

Nombre de messages : 408
Age : 30
Localisation : Liège (Belgique)
qq ch à dire ? : Il n'y a que l'ours blanc qui s'étonne que sa banquise fonde... c'est l'effet papillon
Cursus : M1 FLE Télé3
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: Intro aux Sciences du langage [TD] - N. YAMAGUCHI   Dim 15 Mar 2009 - 12:50

déjà.. HEIN? un contrôle le dimanche?
ensuite... si tu veux un coup de pouce, ok, on peut se voir à l'ilpga, où, quand, comment, à toi de décider...! ;-)
Revenir en haut Aller en bas
mimita
Consultant(e)


Nombre de messages : 5
Age : 31
Cursus : 1ére année master
Date d'inscription : 13/03/2009

MessageSujet: Re: Intro aux Sciences du langage [TD] - N. YAMAGUCHI   Mer 18 Mar 2009 - 18:30

Je ne suis pas en France monsieur,c'est pour ça j'ai des cours le dimanche !!!je fais mes études dans un pays arabe!!!ok?
Revenir en haut Aller en bas
culfinwen
Déesse du parrainage
Déesse du parrainage
avatar

Nombre de messages : 408
Age : 30
Localisation : Liège (Belgique)
qq ch à dire ? : Il n'y a que l'ours blanc qui s'étonne que sa banquise fonde... c'est l'effet papillon
Cursus : M1 FLE Télé3
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: Intro aux Sciences du langage [TD] - N. YAMAGUCHI   Jeu 19 Mar 2009 - 11:23

T_T
1/ je ne faisais que m'étonner, c'était précisé nulle part que tu venais du bout du monde!
2/ je suppose que ça veut dire que mon coup de pouce est inutile, on ne pourra pas se croiser à l'ilpga... (du coup, que fais-tu sur le forum de l'ilpga? mystère...)
3/ MONSIEUR???? on dit Mademoiselle et ce tant qu'on m'aura pas passer la bague au doigt, c'est clair?! Non, mais je te jure... MONSIEUR!!! Y a une photo de moi et y a écrit "déesse" sous mon pseudo et tu viens me dire "MONSIEUR"???!!! j'halluciiiiine!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intro aux Sciences du langage [TD] - N. YAMAGUCHI   

Revenir en haut Aller en bas
 
Intro aux Sciences du langage [TD] - N. YAMAGUCHI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Expression de la volonté du peuple (intro)
» Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)
» Un boîtier pour comprendre le langage des chats
» La peur du langage eschatologique...
» Chez nous aussi le langage se met en place

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Étudiants de l'ILPGA :: Sciences Du Langage :: Licence 1 - Semestre 1-
Sauter vers: