AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Critique des 3 premiers semestres en SDL

Aller en bas 
AuteurMessage
cle
Consultant(e)


Nombre de messages : 1
Age : 27
Cursus : licence sciences du langage
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Critique des 3 premiers semestres en SDL   Lun 14 Fév 2011 - 21:57

A mon avis, ce qui fait défaut à la licence, c'est le fait qu'on ne considère que la langue française, au détriment de toutes les autres. A quelques exceptions près (les cours de phonologie de Mr Ridouane notamment), tous les cours y passent : grammaire, syntaxe, sémantique, phonétique, acquisition du langage. J'aimerais voir représentée la diversité linguistique... Le français n'est pas la seule langue parlée sur terre!
Ceci est d'autant plus aberrant que, si l'on s'en tient à son intitulé, la licence vise la connaissance générale du - je cite - "langage". Or à se préoccuper uniquement du français, on fait comme si le langage se réduisait à une langue, en l'occurrence la notre. C'est ce qui s'appelle "voir les choses par le petit bout de la lorgnette"... et être ethnocentré, accessoirement...

Quand j'ai choisi de m'inscrire en licence de sciences du langage, je pensais que cela servirait mon intérêt pour les langues qui était née petit à petit de leur confrontation dans le cadre de cours de langues étrangères que, comme tout français scolarisé, j'ai eu l'occasion de suivre. Quelle ne fut pas ma déception quand je me rendit compte du peu de place accordée à celles-ci par les enseignants en sciences du langage.

Ce matin encore, 4ème rentrée pour moi en sciences du langage, j'ai encore eu à subir le poids écrasant du français.

Je ne sais pas ce que je veux faire plus tard mais ce qui est sûr, c'est que je ne serais jamais enseignant chercheur en linguistique française.
Revenir en haut Aller en bas
Will
Admin
Admin
Will

Nombre de messages : 358
qq ch à dire ? : CAR - PE - DI - EM !
Cursus : 2eme
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Critique des 3 premiers semestres en SDL   Jeu 17 Fév 2011 - 12:51

Honnêtement si les cours prennent pour langue d'étude le français c'est parce qu'il nous est accessible. Tu t'imagines bien que vu l'ampleur de la mutimodalité du langage il vaut mieux apprendre avec des exemples qui peuvent nous êtres le plus facilement intelligible.
Déjà qu'en français il nous arrive de devoir faire chauffer les méninges pour comprendre quelle partie métalinguistique entre en jeu, où, quand, à partir de quoi, pourquoi, dans quel but ... Alors s'il fallait en plus devoir se familiariser avec des langues étrangères dont l'univers de représentation mentale est différent du nôtre (à savoir celui que nous utilisons pour penser et auquel nous sommes limités tant qu'il n y a pas un phénomène de bilinguisme) ce serait plus une licence mais un apprentissage depuis l'enfance jusqu'à maintenant qu'il faudrait.
De plus effectivement le français prédomine dans nombre de matières, mais c'est aussi par sympathie pour nous en grande partie. Je m'explique : un cours de syntaxe qui porte sur le français reste quand même l'occasion d'apprendre, de creuser, parfois de découvrir sur notre propre langue. Imagine à présent devoir faire cela sur des langues que tu ne connais que peu (anglais, espagnole, allemand, grec ou latin par exemple) dont tu ne maîtrises pas toutes les structures ni le lexique sans parler des exceptions et de la "capacité du locuteur de langue maternelle".
Aussi je pense qu'il y a des cours qui permettent plus de voir d'autres langues (phonétique, phonologie, intro aux sdl, peut être quelques mots en syntaxe et en sémantique/morphologie lexicale [ce qui est fait d'ailleurs]) et des cours qui doivent nécessairement être fait avec le français comme langue d'observation.
Et j'imagine en souriant qu'un(e) autre étudiant(e) étrangèr(e) s'attriste de la même manière dans sa langue ^^

_________________
kyo dake wa 今日だけは juste aujourd’hui
Okuru na 怒るな Ne te mets pas en colère
Shinpai suna 心配すな Ne te fais pas de souci
Kansha shite 感謝して Sois rempli de gratitude
Gyo wo hageme 行を励め Accomplis ton devoir
Hito ni shinsetsu ni 人に親切に Sois bienveillant

Revenir en haut Aller en bas
http://will-ilpga.naturalforum.net
 
Critique des 3 premiers semestres en SDL
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PROBLEMES - Paris V L1
» les premiers areuh
» Les premiers jours de l'allaitement
» Les premiers Canons Laser opérationnels
» Mes premiers semis...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Étudiants de l'ILPGA :: Extras :: Cahier des doléances étudiantes-
Sauter vers: